Construction de l’Observatoire (partie 2)


Toit_souscouche

 

Suite à une longue préparation de l’abri (ici), j’ai eu cet été un peu de temps pour le monter.

J’ai choisi la solution plot « parpaing » afin d’éviter la dalle de béton.

 

Avantages :

 

  •  Je ne maitrise pas le béton et c’est pas trop écolo.
  • ça reste démontable (si l’on déménage).
  • L’accès d’une toupie n’était pas facile.
  • Plus rapide. (Pas de séchage)
  • Coût.

 

 

Inconvenants :

  • Moins bonne tenu dans le temps ! (A voir)
  • Isolation de l’humidité (comparé a un vide sanitaire, a voir aussi)
  • Temps de  mettre de niveau.

 

Pour toutes ces raisons, je suis partie sur cette solution.

QQ Info ici

 

J’ai fait comme décris dans ce lien ici

Et d’une doc d’abris de jardin.

Allez, c’est partie.

 

Les fondations :

 

Assez galère à faire, il faut bien mettre chaque parpaing à l’horizontale et à la même hauteur .Conseil bien niveler le sol, dans mon cas, j’étais vraiment juste. Et contrôler que votre carré ne soit pas un losange. (Very important)

Fondation

Une fois le contour fait, j’ai fait un cadre de 10 mm de moins que l’emprise au sol.

L’idée est que l’eau ne stagne pas sur la première latte.

Le cadre fixée aux parpaings et l’abri sur le cadre.

 

Cadre

Cadre

Montage de la structure (le plus facile)

 

Structure

Structure

Système coulissant :

 

N’ayant pas trouvé dans le commerce des madriers aux bonnes dimensions, j’en ai usiné afin d’insérer une cornière en métal de 20×20. Ces cornières servent de rails aux roues de « portail »

 

Rail

Rail

Avec le recul, j’ai fait une petite boulette, la notice de montage m’a induit en erreur.

Donc, on voit sur la photo que la poutre du bas du toit et sur la partie fixe de l’abri. Elle aurait du être sur la partie mobile afin de garantir le poids du toit.

Toit

Toit

J’ai donc mis une poutre mais moins rigide que l’original. Je ne peux pas monter dessus sans un renfort (voir photo)

 

Maintien_toit

Maintien_toit

Bref, ça ma pas empêché d’avancer.

 

Pour le toit, pas de souci majeur, si ce n’est qu’un peu de vertige et une bande de sous couche trop courte. 😉

Attention , la loi  impose qu’un organisme fasse le contrôle qualité du chantier.

Galaxie , chef de chantier :

Controle_qualité

Contrôle_qualité

 

La suite : Pose des bardeaux bitumés ; deuxieme couche de lasure ; electricité.

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Materiel, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s