Première prise en main du Panasonic Lumix TZ7


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Introduction

Après une longue hésitation entre le TZ7 et le TZ10, mon choix s’est finalement porté sur le TZ7. A la fois pour des raisons de coût, mais aussi technique.
En effet, le TZ7 est remplacé par le TZ10, qui lui, offre un système de localisation, un mode vidéo HD 1080p (contre le 720) et un capteur de 14.5M (10.1M) et pour environ 70 Euro de plus.
Malgré ses louanges, je suis resté sur le TZ7. Pour 2 raisons.

1) Essentiellement pour la taille des pixels, en effet, plus les pixels sont petits, plus on a de bruit dans l’image : Ici (section: Pixel size)

2) De même pour la diffraction. Ici (section: Influence de la diffraction).

En utilisant le « Diffraction Limited Aperture Estimator » avec CCD 2/3 sensor, 10.1 Mega, on a une diffraction limite de F/D 4.7. Avec le TZ10 on tombe à  F/D 4.

Les deux boitiers possédant le même objectif  (F3.3 – 4.9 / Ouverture diaphragme (F3.3 – 6.3 (W) / F4.9 – 6.3 (T)))  Le constructeur  doit être conscient du phénomène de diffraction, car il a limité la plage du diaphragme à 6.3 et l’appareil sélectionne souvent entre 4 et 5 pour éviter cet effet.

Sinon, il y a un bon résumé Ici

Fiche technique des produits : TZ7 ; TZ10

Prise en main

L’appareil semble solide, sauf peut-être la trappe batterie. Les boutons sont bien placés et les commandes ergonomique. Le plus grand défaut reproché au TZ7, c’est sa molette trop « lâche ».
Pour ma part, je n’ai pas eu de problème, même s’ils auraient du limiter sa rotation. Bref, je suis plus inquiet sur la languette de zoom qui a vraiment beaucoup de jeu et l’interrupteur de M/A que je sollicite souvent.

Car, le plus grand défaut que je lui trouve, c’est qu’il chauffe énormément. L’été, ce n’est vraiment pas agréable cette sensation de chaud dans les mains. Seul solution, l’éteindre pour qu’il refroidisse.

L’écran : Vraiment rien à dire, on a une visualisation décalé d’environ 1s avec une résolution faible. Mais après une prise de cliché, on a toute la résolution de l’écran 3’’ et là, c’est impressionnant. On voit tout de suite si la photo est réussie.

L’autonomie : Elle reste assez faible, il faut espérer qu’avec le temps, ils fassent des batteries avec plus de capacités.

L’optique : Difficile de connaitre la formule mais bon avec des lentilles asphériques ça doit ouvrir des horizons !! (LEICA DC VARIO-ELMAR / 10 éléments dans 8 groupes / (2 lentilles asphériques / 3 surfaces asphériques, 2 lentille ED)). De plus, il y a des algorithmes de correction !! Bref, les tests semblent bons, même si a la focale maxi le zoom s’essouffle un peu. La stabilisation semble bien fonctionnée, difficile de faire une photo « bougé ».Le 25 mm est vraiment indispensable pour les monuments et prise intérieur et avec un X12, on peut faire un peu d’animalier

Les photos : Je reste vraiment impressionné par la qualité des photos, rien à voir avec le 350D. Les photos sont toujours excellentes ; piquées, nette et ça « claque » en haute lumière. Ça se complique un peu en basse lumière.
Difficile de choisir un format (16/9 ; 3/2 ; 4/3) sachant que sur un écran d’ordinateur le 4/3 est bien mais sur un écran de télévision, le 16/9 est quand même mieux. Le 3/2 est a cheval entre les 2, c’est peut-être lui qui conviendrait le mieux !!? J’ai fait pour l’instant des essais en 5M 4/3
Concernant le format choisi, il faut bien comprendre que ce n’est qu’un recadrage sur le capteur qui fait 3648 x 2736 (10M) [4:3]

Format d’image 4:3 / 3:2 / 16:9
Photo[4:3] 3648 x 2736 (10M) / 3072 x 2304 (7M EZ) / 2560 x 1920 (5M EZ) / 2048 x 1536 (3M EZ) / 1600 x 1200 (2M EZ) / 640 x 480 (0.3M EZ) / [3:2] 3776 x 2520 (9.5M) / 3168×2112 (6.5M EZ) / 2656×1768 (4.5M EZ) / 2112×1408 (3M EZ) / 2048 x 1360 (2.5M EZ) / [16:9] 3968 x 2232 (9M) / 3328×1872 (6M EZ) / 2784×1568 (4.5M EZ) / 2208×1248 (2.5M EZ) / 1920 x 1080 (2M EZ)

La vidéo : Le fait que l’appareil se transforme en caméscope rend réellement des services. J’ai fait quelques essai, ça semble plus que satisfaisant. Ce n’est vraiment pas un gadget.
La durée en France est limitée à 15 min, mais c’est très bien comme ça. Un plan qui dure + de 15min doit être vraiment barbant !

Enregistrement Vidéo[4:3] VGA: 640 x 480 pixels, 30fps (Format vidéo) QVGA: 320 x 240 pixels, 30 fps (Format vidéo) / [16:9] WVGA: 848 x 480 pixels, 30 fps (Format vidéo) / [Vidéo HD] 1280×720, Mode NTSC : model NTSC : 60p(Sortie CCD de 30p) / model PAL : 50p(Sortie CCD de 25p) (AVCHD Lite, SH: 17Mbps / H:13Mbps / L:9Mbps ) / 30fps (Format Vidéo)
Sortie HDMI en connectique miniature.

Les logiciels fournis : « PHOTOfunSTUDIO HD Edition ». Pas eu vraiment le temps de faire le tour , mais connaissant le Zoombrowser de chez Canon, on peut être déçu. C’est très lent sur ma machine. Renommer un répertoire prend une plombe, l’aperçu idem et la qualité des photos sont détruits en mode diaporama !!
Pour le téléchargement des photos, c’est super lent. On attend d’abord les vignettes, puis le téléchargement des photos, mais c‘est lent. On a l’impression d’être en USB V0.1 Beta ;-).
Pour « Panorama Maker 4 » ça semble beaucoup mieux. Le rendu en panoramique est sans défaut. Il semble bien gérer le recoupement et la luminosité.
Quant à « Media Impression », je n’ai pas testé, mais ça semble mieux que « Photofun »

Conclusion :
C’est le petit appareil de poche que l’on peut prendre à n’importe quelle occasion. Les photos sont réellement très bonne, difficile de rater sa prise.
Les pours :

Qualité et rendu des photos

On peut faire confiance en mode automatique, mais si ça se complique, il ne faut pas hésiter à passer en mode « Scène ».
Les vidéo sont très bonnes et son en stéréo.
Le flash débouche bien les ombres en contre jour.
Compact et léger, bonne prise en main.
Ergonomie générale.
Les modes « scène » , basculement prise de cliché et visionnage.
Look sympa.
L’écran 3’’.

Les contres :
Sortie USB propriétaire. Il y a l’USB et les sorties analogiques sur le même connecteur. Il ne faut donc pas perdre ce cordon.
L’autonomie, juste mais vivable.
Ça chauffe trop fort !.
Appareil en fin de vie, il faut donc passer au TZ10 , mais attention à l’autonomie avec le GPS, les tailles des fichiers vidéo en 1080p !! Il ne faut pas hésiter à descendre d’un cran.

Publicités
Cet article, publié dans Materiel, Optique, Photo, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Première prise en main du Panasonic Lumix TZ7

  1. Romain dit :

    Très bon CR !

    C’est marrant qu’il chauffe, c’est la première fois que j’entends parler de ce problème.

    Bonne vacances !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s